Le meilleur des séries TV US et internationales
Se connecter / S'inscrire
Menu

Les séries les mieux notées sur Spin-off depuis le début de l'année 2018



Rien de mieux durant l'été de sortir, de se reposer au soleil ou de s'aérer l'esprit loin de nos problèmes quotidiens. Cependant, comme on est sur Spin-off, on militera également en faveur d'un visionnage assidu (mais pas excessif !) des meilleures œuvres sérielles qui continuent de défiler chaque jour devant nos écrans. La notion de Peak TV, introduite par John Landgraf en 2015 est désormais un concept bien connu des sériephiles et celui-ci ne montre pour le moment pas de signe d'essoufflement. Le président de FX qui continue de faire un état des lieux régulier de l'industrie sérielle a en effet présenté une étude au Television Critics Association qui montre que 319 séries ont été diffusées depuis le 1er janvier 2018, soit une augmentation de 5% sur un an. Et dire que Facebook et Apple se préparent à renter dans la danse, que Netflix et Amazon continuent d'investir massivement tandis que l'acquisition de HBO par AT&T pourrait provoquer une augmentation du nombre de séries diffusées sur la chaîne câblée. La grande effusion sérielle n'est donc pas prête de s'arrêter et afin de vous aider à ne pas passer à côté des œuvres les plus marquantes et les plus originales, nous avons réalisé un bilan à fin de faire le point à mi-parcours de l'année 2018.

Top des séries les mieux notées de janvier à août 2018 (moyenne de 20 notes et 4 épisodes minimum) - toutes les notes enregistrées avant le 4 août ont été prises en compte

La première constatation qui vient à l'esprit lorsqu'on tente d'analyser les six premiers mois de l'année 2018 réside dans la relative discrétion (faiblesse ?) des nouveautés proposées. Il faut en effet descendre au douzième rang afin de trouver la trace d'une série faisant ses débuts cette année et Altered Carbon est loin d'avoir fait l’unanimité. Les nouvelles séries remarquées par la presse - Killing Eve , Counterpart - sont restées confidentielles et les Emmy Awards ont d'ailleurs fait l'impasse sur toutes les nouveautés dans sa catégorie phare, meilleure série dramatique. Bien heureusement, les années précédentes furent particulièrement fertiles en œuvres de qualité et plusieurs séries se sont faites remarquer grâce à leur seconde fournée. En première position, on retrouve cependant une œuvre qui a proposé cette année son ultime chapitre. The Americans a ainsi conclu l'aventure de la famille Jennings après un final sobre qui a fait le choix de privilégier l'émotion et l’intimité de ses personnages au lieu de verser dans le spectaculaire comme on aurait pu l'attendre d'une série d'espionnage lambda. Il faudra attendre quelques années afin de savoir si le drama de Joe Weisberg rentre définitivement dans le panthéon des "Grandes Séries" mais cette ultime saison, unanimement saluée, plaidera sans doute sa cause; reste désormais à résister à l'épreuve du temps en conservant une place à part dans l'imaginaire collectif des sériephiles.

1. The Americans (FX) : 13,98/20 (20 notes en moyenne par épisode)
2. Atlanta (FX) : 13,78/20 (20)
3. The Handmaid's Tale (Hulu) : 13,61/20 (34)
4. Westworld (HBO) : 13,30/20 (54)
5. Legion (FX) : 13,06/20 (22)
6. This is Us (NBC) : 12,99/20 (26)
7. The Good Place (NBC) : 12,98/20 (33)
8. How To Get Away With Murder (ABC) : 12,88/20 (25)
9. 13 Reasons Why (Netflix) : 12,66/20 (29)
10. Jessica Jones (Netflix) : 12,54/20 (27)
11. Fear The Walking Dead (AMC) : 12,30/20 (20)
12. Altered Carbon (Netflix) : 12,10/20 (24)

Top des séries les mieux notées de janvier à août 2018 (moyenne de 10 notes et 4 épisodes minimum) - toutes les notes enregistrées avant le 4 août ont été prises en compte

1. Star Trek: Discovery (CBS All Access) : 13,39/20 (17)
2. Gotham (Fox) : 13,35/20 (10)
3. One Day at a Time (Netflix) : 13,26/20 (10)
4. The Terror (AMC) : 12,96/20 (12)
5. The Good Fight (CBS All Access) : 12,85/20 (14)
6. Dear White People (Netflix) : 12,82/20 (10)
7. Agents of S.H.I.E.L.D. (ABC) : 12,61/20 (14)
8. Killing Eve (BBC America) : 12,41/20 (16) 
9. Santa Clarita Diet (Netflix) : 12,38/20 (15)
10. Brooklyn Nine-Nine (Fox) : 12,36/20 (17)
11. The 100 (The CW) : 12,27/20 (13)
12. Ash vs Evil Dead (Starz) : 12,25/20 (11)
13. Jane the Virgin (The CW) : 12,19/20 (10)
14. Silicon Valley (HBO) : 12,18/20 (18)
15. Baron Noir (Canal +) : 12,06/20 (16)

Séries les plus populaires (les plus notées par les membres) de janvier à août 2018

1. Westworld (HBO) : 54 notes en moyenne par épisode (13,30/20)
2. The Walking Dead (AMC) : 38 (10,60/20)
3. The Handmaid's Tale (Hulu) : 34 (13,61/20)
4. The Good Place (NBC) : 33 (12,98/20)
5. 13 Reasons Why (Netflix) : 29 (12,66/20)

6. Grey's Anatomy (ABC) : 28 (11,93/20)
7. Jessica Jones (Netflix) : 27 (12,54/20)
8. Shameless (Showtime) : 27 (11,26/20)
9. This is Us (NBC) : 26 (12,99/20)
10. How To Get Away With Murder (ABC) : 25 (12,88/20)

Top des épisodes les mieux notés de janvier à août 2018 (30 notes minimum)

1. The Handmaid's Tale 2.10 (Hulu) : 14,64/20  (33 notes)
2. Legion 2.01 (FX) : 14,12/20 (34)
3. Westworld 2.10 (HBO) : 14,08/20 (40)
4. The Handmaid's Tale 2.08 (Hulu) : 14,06/20 (31)
5. Westworld 2.04 (HBO) : 14,00/20 (58)
6. The Good Place 2.13 (NBC) : 13,76/20 (33)
7. The Handmaid's Tale 2.01 (Hulu) : 13,75/20 (44)
8. The Handmaid's Tale 2.06 (Hulu) : 13,61/20 (38)
9. Westworld 2.09 (HBO) : 13,57/20 (44)
10. Westworld 2.08 (HBO) : 13,57/20 (53)
11. Sense8 2. (Netflix) : 13,55/20 (38)
12. The Handmaid's Tale 2.11 (Hulu) : 13,55/20 (31)
13. Westworld 2.07 (HBO) : 13,48/20 (48)
14. The Handmaid's Tale 2.07 (Hulu) : 13,41/20 (34)
15. The Handmaid's Tale 2.12 (Hulu) : 13,35/20 (31)

Top des épisodes les mieux notés de janvier à août 2018 (entre 20 et 29 notes)

1. The Americans 6.10  (FX) : 16,83/20 (24)
2. The Americans 6.09 (FX) : 15,04/20 (23)
3. Atlanta 2.06 (FX) : 15,00/20 (22)
4. The Handmaid's Tale 2.09 (Hulu) : 14,52/20 (29)
5. This Is Us 2.14 (NBC) : 14,48/20 (27)
6. The Handmaid's Tale 2.13 (Hulu) : 14,28/20 (29)
7. Atlanta 2.08 (FX) : 14,05/20 (20)
8. Atlanta 2.05 (FX) : 13,95/20 (21)
9. Fear The Walking Dead 4.03 (AMC) : 13,92/20 (25)
10. 13 Reasons Why 2.11 (Netflix) : 13,70/20 (27)

Coups de cœur de la rédaction :

- Godzi - The Americans (FX) s'est terminée comme elle avait commencé il y a un peu plus de 5 ans, sobrement, sans artifice, mais avec toujours autant de justesse et de rigueur dans l'écriture. De prime abord on aurait pu craindre une série développant tous les clichés de la guerre froide, les méchants communistes etc.., mais on a vite compris que le couple héros de cette histoire allait nous captiver et nous transporter dans leur monde, et ce fut le cas, où leur psychologie n'a cessé de s'étoffer et d'évoluer au cours des 6 saisons. Puisqu'il faut parler de la dernière, les Jenkins n'ont jamais été autant au bord de la rupture (sentimentale et psychologique), tant leur motivation avait atteint un point de non retour. Même si les histoires entremêlées de la dernière saison n'ont pas toujours été simples à suivre, la seule chose qui importait vraiment était de connaitre l'issue de cette longue immersion en camp ennemi. Je ne divulguerai pas la fin, mais la série est restée constante (malgré quelques épisodes un peu en deçà) sur ses 6 saisons, tant dans l'écriture des dialogues, les scénarii de chaque saison, et dans sa distribution absolument impeccable (notamment Keri Russell et Matthew Rhys).

- Sabbia69 - Flowers (Channel 4, 2 saisons de 6 épisodes de 28 minutes environ) - C’est plein d’entrain que je vous avais incité à aller jeter un œil à I'm Dying Up Here l’année dernière : force est de constater que ce fut un échec flagrant puisque que je suis le seul à avoir regardé, jusqu’à présent, la très agréable deuxième saison de cette série, et ce alors même que son propos, par-delà l’aspect stand-up, entre très fortement en résonance avec l’Amérique d’aujourd’hui.

Étant homme persévérant, je me relance dans les causes perdues en vous incitant cette fois-ci à visionner Flowers, un ovni télévisuel made in UK. Autant le dire de suite : Flowers n’est pas une série parfaite. Servie par un cast connu des sériephiles (notamment Julian Barratt et Olivia Coleman), la série semble à première vue une comédie burlesque totalement british et barrée qui prétend narrer une famille dysfonctionnelle et un peu marginale d’auteurs-artistes. Avec ses dialogues complètement perchés et ses situations improbables, la série peut rebuter de prime abord. Mais, passés quelques épisodes, on comprend alors qu’il ne s’agit que d’une façade qui sert, comme bien souvent dans la vraie vie, à masquer les tréfonds de l’âme de ses personnages et que le propos est ailleurs. L’écriture et le jeu d’acteur de Will Sharpe font alors merveille pour décrire la dépression, la souffrance d’être soi et l’incommunicabilité qu’elle engendre. Si l’équilibre entre comédie et drame intime n’est pas toujours trouvé, la série a toujours su me toucher et sa conclusion, extrêmement poétique, mérite à elle seule un détour sériel.

- RinkerWho Is America? (Showtime) - Après Ali G, Borat et Brunö, Sacha Baron Cohen incarne pour la chaîne Showtime de nouveaux personnages dans une série de sketchs sans limite afin de définir Who Is America. Dans cette série mockumentaire, Sacha Baron Cohen cible donc des politiciens et des personnalités américaines en se déguisant en plusieurs personnages : Billy Wayne Ruddick, un militant d'extrême-droite, le Dr. Nira Cain-N'Degeocello, un activiste libéral-démocrate, Rick Sherman, un ancien détenu et Erran Morad, un colonel dans l'armée israélienne.
 
Derrière ces sketchs provocants et hilarants se cache une analyse des États-Unis d’aujourd’hui qui fait grincer les dents. En incarnant des personnages racistes, homophobes, sexistes…, Sacha Baron Cohen, par cette méthode, les dénonce. Car en effet, les personnes piégées se composent avant tout d’élus ou de militants pro-Trump. Jason Spencer, élu républicain, en a d’ailleurs fait les frais en démissionnant le lendemain de la diffusion après avoir montré ses fesses comme moyen de lutte contre les terroristes. Je retiens notamment sur ces 3 premiers épisodes visionnés (pour une totalité de 7), les scènes sur le programme d'armement pour les enfants de 4 à 16 ans, l’annonce de la construction d’une mosquée dans une petite ville d’Arizona et la chasse aux clandestins mexicains. Scènes hilarantes mais qui une fois le visionnage terminé nous laissent face à l’horreur des réactions de chacun. D’ailleurs le générique du début résume bien ce que la série cherche à nous démontrer :  le passage de grand discours historique d’anciens présidents américains pour aboutir sur celui de Donald Trump imitant un journaliste handicapé…
 
- SomethingBlue - Pose (FX) - The category is... Il m'aura fallut patienter quelques semaines, le temps pour Pose de conclure sa diffusion, pour pouvoir découvrir cette perle. Et comme je l'avais anticipé, la série se savoure sans retenue. Son casting, bien qu'assez méconnu, brille par sa grande qualité, l'occasion de découvrir de nouveaux visages, rafraîchissant ! Les thématiques traitées sont passionnantes et les storylines se mêlent et s'entremêlent avec justesse. Le traitement des personnages est d'une qualité folle, et cette photographie, cette ambiance années 80...! Une vraie ode à la vie, à l'expression de soi. En sommes, une thématique intéressante dans le prolongement du succès de RuPaul's Drag Race. Seul point faible : je regrette la mise en avant du couple porté par Evan Peters et Kate Mara, voire même du personnage de Van der Beek, comme si la série ne pouvait se vendre sans eux, bien que leur importance narrative soit quant à elle, bien relative...
 
- Vic24 - Atlanta (FX) - Dans tous les travaux artistiques qu'il a jusqu'ici entrepris, Donald Glover n'a cessé de m’émouvoir, de m’impressionner, de me faire rire et fort heureusement la seconde saison de la série portant sur la ville qui l'a vu grandir n'a pas dérogé à la règle. Ce qui fascine dans Atlanta, une œuvre d'une singularité et d'une intelligence rare, c'est d'abord sa faculté à nous surprendre par la direction et le développement narratif d'épisode qui n'hésite jamais à critiquer subtilement les normes sociales et ethniques de la société américaine. La dramédie de FX n'est pas une série qui dispose d'une structure feuilletonante, plusieurs épisodes sont d'ailleurs déconnectés de la ligne narrative principale, elle n'en reste pas moins une œuvre cohérente qui est enrichie par la brillante mis en scène de Hiro Murai (ses plans sont souvent magistralement inventifs et ses nombreux décadrages se marient parfaitement avec le ton de la série). Grâce à des épisodes stands alone brillamment construits et d'une profondeur émotionnelle sans limite, la série parvient à développer les conflits intérieurs de personnages toujours riche en sous texte et incarnés par une distribution irréprochable (Zazie Beetz, Lakeith Stanfield, Brian Tyree Henry). Surtout, Atlanta est une série qui peut se révéler hilarante malgré son propos parfois très sérieux. La précision de ses répliques, son sens aiguisé du timing et l'authenticité de ses personnages sont ainsi tout autant de qualités qui facilitent l'efficacité de ses éléments comiques, même lors des moments les plus dramatiques.


    8 personnes aiment : cosmos, capucine, xav10, FlorianN, rinker, ...  


Aucun commentaire sur cette actu


Vous devez être enregistré pour pouvoir poster un commentaire. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un très rapidement en cliquant ici
ou
CONNEXION EN 1 CLIC
VIA FACEBOOK POUR COMMENTER

remonter et poster un commentaire

INFORMATIONS
Date : 15/08/2018 à 22:58
Auteur :
Tags : séries mieux notées the americans westworld atlanta the handmaid's tale
Fiche série : The Americans (2013), Atlanta, Westworld, The Handmaid's Tale, Star Trek: Discovery
Catégorie : Spin-Off
Sous-Catégorie : Dossier



PUBLICITÉ


Bienvenue sur Spin-off.fr

Vous êtes nouveau ? Pourquoi créer un compte ?
En m'inscrivant j'aurai la possibilité de :

  • donner une note à chaque épisode répertorié sur le site (plus de 170 000 épisodes pour près de 5000 séries),
  • poster des commentaires sur les épisodes et actualités pour donner mon point de vue et faire avancer les débats,
  • poster des résumés et des images sur les épisodes de mon choix mais également des photos d'acteurs
  • indiquer aux autres membres tous les épisodes que j'ai vu,
  • ajouter des acteurs/spectateurs (système d'amis) et suivre leur activité,
  • envoyer des messages privés à ` d'autres membres,
  • suivre toute l'activité en temps réel de mes séries et de mes amis dans mon gestionnaire de séries.
  • moins de pubs affichées à l'écran (aucune pub "intrusive").

Le gestionnaire de séries en détail, à quoi ça sert ?

  • ajouter à la liste de "Ma sériethèque" les séries que je regarde, pouvoir les trier par état (Je veux la voir, En cours, En pause, Terminée ou Arrêtée), leur donner une appréciation globale (pas seulement par épisode), vous recevrez ensuite des notifications liées à vos séries en cours et le calendrier des séries s'adapte à vos séries en cours pour les mettre en avant,
  • voir en temps réel les notes, appréciations et commentaires de vos amis, les nouvelles séries ajoutées, les audiences, publier son humeur, les nouvelles séries que débutent et arrêtent vos amis, les actus en rapport avec vos séries favorites,
  • noter plus facilement une liste d'épisodes (pour rattraper du retard sur une saison par exemple),
  • suivre les commentaires d'épisodes que j'ai déjà noté ou commenté,
  • consulter la liste de mes contributions et proposer des actus,
  • consulter des recommandations pour débuter de nouvelles séries basées sur vos goûts.

CRÉER UN COMPTE EN 2 CLICS
VIA FACEBOOK
(en vous inscrivant via facebook vous acceptez les conditions générales d'utilisation consultables ici)

ou créez un compte par mail en cliquant ici